Tout plein d’info sur le véganisme #ouverturedesprit

(image google)

« On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains.
On a un cœur ou on n’en a pas. »

Lamartine

Mes parents sont resté chez nous 1 semaine … Ce fut rude à table et j’ai mis 1 autre semaine à m’en remettre. Pourquoi ? Parce que je tend doucement mais surement vers le Véganisme. J’ai fait ce choix conscient pour Ma Santé, pour la survie de Notre Planète & pour le Bien Etre de toutes les Espèces qui peuple de notre beau monde. Alors non – aujourd’hui – je ne vais pas te faire la morale. Déjà car je pense que ce n’est pas la bonne méthode et puis parce que c’est à Toi de faire ton propre chemin. Mais, je peux t’accompagner, répondre à tes questions … Tout ce que je te demande, c’est de l’ouverture d’esprit, de prendre les infos et de mener ta propre réflexion. Pense par toi même jeune Padawan !

On commence par une définition :
« Le Spécisme est à l’espèce ce que le racisme et le sexisme sont respectivement à la race et au sexe : la volonté de ne pas prendre en compte (ou de moins prendre en compte) les intérêts de certains au bénéfice d’autres en prétextant des différences réelles ou imaginaires mais toujours dépourvues de lien logique avec ce qu’elles sont censées justifier. »
Cahiers antispécistes

Pour continuer, je te lance – comme des bouteilles à la mers – pleins d’infos en vrac.
A toi d’exploiter tout ça et de te faire ton propre ton avis …

Une playlist à voir absolument :
BIENVENUE EN VÉGANIE _ Et Pourquoi Pas Coline

Quoi répondre à la fameuse question :
Et les carottes qui pleurent alors ?

Une autre playlist à visionner :
VEGANISME ET VEGETARISME _ Esther

Parce que le débat entre Végans existe aussi …
Et oui, on est tous différents et personne n’est parfait !
De plus, on n’a juste pas tous le même avis.

Du coup, voici la playlist :
VEGANISM _ Antastesia

Un peu d’humour :

Une autre playlist :
POURQUOI ? PARCE QU’EUX _ Jihem Doe

Le discours que tout Vegan qui se respecte ^^ a écouté :
LE DISCOURS LE PLUS IMPORTANT DE VOTRE VIE _ Gary Yourofsky

Si tu as un abonnement Netflix, je t’invite à visionner :

  • Cowspiracy _ l’élevage intensif détruit l’environnement (documentaire)
  • What The Health _ le lien entre régime alimentaire et maladies (documentaire)
  • Live and Let Live _ la relation de l’homme aux animaux (documentaire)
  • Rotten _ au coeur de la filière agroalimentaire (série)
  • Okja _ (fiction)

Le film que tout Vegan qui se respecte ^^ a vue :
EARTHLINGS _ Shaun Monson / TERRIENS _Maxime Ginolin

Bref – que cela te parle ou non – le débat est en cours :
L’ADIEU A LA VIANDE _ débat Infrarouge

Personnellement :

  • je ne mange pas de viande, d’œufs, de lait, de crème, de yaourts #LesProduitsLaitiersSontTesAmisPourLaVie
  • je mange du poisson (1 fois par semaine), du fromage (quand l’envie est très forte), du miel (dans mon pain d’épices maison en hiver)
  • je n’achète plus de cuir
  • je ne possède pas de fourrure, de vrai plume, de soie, de laine

Voilà c’est dit. Celui qui me connait personnellement et à qui ça ne plait pas et bien pour être honnête, je m’en contrefout. Et si l’envie te viens de me faire la morale, garde là pour toi ! On a plein d’autre sujets de discussion en réserve ^^ pas d’inquiétudes ❤

Et si tu étais un bon spectique et que tu tentais l’expérience tout simplement ?
Retour sur le test de Raj : « 30 jours Vegan sans Sucre et sans Gluten »

Quelle est ta réflexion, cher lecteur ?

Bonne journée,
Malvina

Publicités

Lolita Lempicka appelle les futurs créateurs à ne pas utiliser de fourrure

(image google)

« Un animal, c’est de la vie enveloppée de fourrure ou d’écailles,
habitée par l’inquiétude,
capable oh combien capable de tendresse, de force, de courage et de peur. »

Jean-Paul Lebourhis

Actuellement en formation Design de Mode, le choix des futures matières avec lesquelles je vais travailler fait partie inhérente de mon quotidien. Autant dire qu’utiliser de la fourrure, du cuir, des plumes … ne me fait absolument rêver ! Je voulais donc aujourd’hui partager avec toi, un texte très inspirant :

Lettre ouverte aux futurs créateurs et étudiants des écoles de mode en France

« En tant que futurs créateurs, les élèves des grandes écoles de mode françaises disposent de l’opportunité précieuse d’influencer la prochaine génération de consommateurs en rejoignant le mouvement d’une mode sans cruauté. De nombreux consommateurs de vêtements ont déjà tourné le dos à la fourrure animale, et l’industrie de la fourrure tente désespérément de garder la tête hors de l’eau en offrant leurs peaux pour inciter les jeunes créateurs à les utiliser. En tant que créatrice de mode, je vous encourage à ne pas vous laisser tenter par les pots-de-vin de cette industrie.

Chaque centimètre de fourrure provient d’un individu qui a sûrement été tué dans la douleur après avoir passé une vie entière de terreur et de souffrance, confiné dans une cage minuscule. Même dans les pays « Origin Assured » (« Origine assurée », un label délivré par la Fédération internationale de fourrure, censé garantir le traitement éthique de ces animaux), des enquêteurs ont découvert que les animaux de ces élevages souffraient de négligences, de malnutrition et de plaies béantes. Qu’elle provienne d’un renard terrorisé et enfermé dans une cage en Finlande ou d’un innocent lapin plaqué à terre pour que sa fourrure lui soit arraché par poignées en Chine, la fourrure n’est pas une « matière », et elle ne nous appartient pas. Elle appartient aux animaux qui sont nés avec et qui, eux, en ont réellement besoin.

Heureusement, pour réussir dans le monde de la mode, nul besoin de contribuer au traitement barbare des animaux dans l’industrie de la fourrure ! D’ailleurs, Gucci l’a récemment prouvé en rejoignant ce mois-ci les autres grands noms de la mode qui ont banni la fourrure de leurs collections – dont Armani, Calvin Klein et The Kooples.

Les matières écologiques, durables et véganes sont en plein essor et les créations sans peaux animales ont leur place dans les défilés de mode partout dans le monde, ce qui signifie clairement qu’il est possible d’être audacieux et novateur et de réussir dans ce milieu sans participer à la maltraitance d’êtres innocents. En choisissant des textiles végans sophistiqués et adaptables que l’on trouve de plus en plus facilement (et dont la plupart sont fabriqués à partir de fibres naturelles et écologiques), il est facile de créer de superbes collections.

Que vous vous considériez comme un adepte du mouvement animaliste ou simplement comme quelqu’un qui aime créer des vêtements tendance et d’avant-garde, je vous invite à vous engager à ne pas travailler avec de la fourrure animale, et de mettre la compassion au cœur de la mode. »

Lolita Lempicka

Pour découvrir la réalité des élevages des ‘animaux à fourrure’ direction PETA France !

Personnellement, mon choix est fait …
Mais toi, tu es pour ou contre ?

Bonne journée,
Malvina